letrasde.net

letras de insa – freestyle #sansgrillepain

por favor espere um momento...

[couplet unique]
on est qu’des pitres dépités des traîtres ; des pits qu’on décidés d’être maîtres
des pilliers dans l’pire, prêt à construire des milliers d’empires
ouais on a les dents pour au pire on a les gens pour
a force de grailler des milles et du sang on a les dents pourpres
j’te parle de billets violets et de bile vomie
homie, j’fais l’taff au cromi pour voir des billets volés
si j’suis pas grillé j’irais vivre ailleurs et briller
mais j’suis trop tirailleur, un fusil mitrailleur, qui s’en fout d’t’entendre crier
prions, pour qu’mes fistons portent mon triomphe
stricts mes négrillons scribes, font brûler nos crayons
j’m’affute frère pour gérer des meufs ultra fit
mais j’ai vu l’trafic, donc j’fais plutôt des crimes au graphite
pas b’soin d’cut juste d’un hb
ils sont pas de taille vu qu’une seule de mes lignes sert à les achever
pas d’taille et pas d’loki y’a qu’insa qui fait l’poids
une seule rime les -ssomme tous, insa a le haki des rois
a l’époque on était naze, blazé oubliant la base
prêt à s’gazer pour un blaze gravé, oubliant la vase qu’y’avait
gavés par la vie et gatés par la street ou bien l’inverse
egalés par des gamins à des années d’faire un bust
a l’époque on était high, ailleurs
on rêvait de fly, brailleurs pas de voir nos noms sur des flyers
c’était frayeurs d’vant les fires, histoires sombres
il fallait faire des blairs pour pas p-sser pour un blar-fon
cette époque c’était top les potes commençaient la clope
les potes voulaient suivre les autres ou voulaient avoir la côte
mais bon, chacun sa route comme disait tonton david
non négro poisson d’avril, j’étais plutôt tonton du bled, ouais
car à l’époque, on commençait la musique
bien loin des tubes de demain qui sortent préparés à l’usine
ils m’ont fait pété un fusible, je devrais sortir un disque ptet ?
l’époque elle est pas loin,j’suis né en 97

- letras de insa

Letras aleatórias