letrasde.net

letras de 1pliké140 – picolo

por favor espere um momento...

[paroles de “picolo”]

[intro]
y a l’chant des guetteurs qui forme une chorale
tu peux déménager si t’es pas d’accord
j’m’en bats les c’ d’la couronne tant que j’porte mes cojo’
salope, personne veut t’cher~chou comme si t’as l’coro’
j’connais pas l’effet d’groupe, j’suis l’même quand j’suis solo
tous les jours, j’te vois dans l’tier~quar, c’est quoi ton rôle ?
tous les jours, j’te vois dans l’tieks mais c’est quoi ton rôle ?
tu cherches un plan sous, j’ai le bras à piccolo
y a l’chant des guetteurs qui forme une chorale
tu peux déménager si t’es pas d’accord
j’m’en bats les c’ d’la couronne tant que j’porte mes cojo’
salope, personne veut t’cher~chou comme si t’as l’coro’
j’connais pas l’effet d’groupe, j’suis l’même quand j’suis solo
tous les jours, j’te vois dans l’tier~quar, c’est quoi ton rôle ?
tous les jours, j’te vois dans l’tieks mais c’est quoi ton rôle ?
tu cherches un plan sous, j’ai le bras à piccolo

[refrain]
c’est pas la rue, c’est maman qui m’éduque (brr)
dis~moi, ici, les règles, c’est qui qui les dicte ? (brr)
1pliké revient, balance des inédits (brr, brr)
quitte le r sur un coup de tête comme zinédine (brr)
j’pars en cances~va avec l’argent d’la résine (han)
plus d’réseau sur la ligne, ça résonne (han)
c’est bientôt la fin, t’as vu les signes (han, han)
c’est bientôt la fin, t’as vu les signes (han)
askip t’as volé ça ? t’as volé ci (uh)
ça t’lave à l’extinct’, ça te lessive (uh)
sale pute, on veut pas d’tafiole ici
j’ai pas l’trac, j’ai vidé tout l’hennessy
nan, mon négro, j’ai pas quitté l’illicite (brr)
nan, mon négro, j’suis toujours dans l’illicite (brr)
j’monte au charbon, j’reviens avec le butin (brr, brr)
tous mes négros et mes démons m’félicitent (brr)
[couplet 1]
j’suis très loin du recel, protège ta re~s’ comme tu protèges ta recette (poh)
j’vois qu’les tits~pe ramassent plus que les grands (poh)
et qu’les anciens ne veulent pas prendre leur retraite (mais nan)
faut l’faire, j’y vais à fond, jamais je regrette
j’fume, j’oublie les souvenirs de la récrée
les tales m’ont rendu fou, encaisser, c’est l’remède
que la puce elle débite, c’était écrit
tu sais pas rapper, négro, rien qu’tu m’imites (ah bon ?), 9.2.1.4.0, aucun timinik (ah bon ?)
charbon, catimini (pow, pow, pow), en aucun cas faut qu’ma liasse diminue
que des contrats à durées indéfinies
qui prennent fin une fois qu’la gàv est finie
même si j’suis plein, j’m’habillerai pas en philipp
t’embrouilles pas avec nous, c’est jamais fini
j’baise ta fimbi même si y a zéro feeling
mon chemin est droit, tous mes pas sont alignés
l’argent m’réchauffe quand j’passe un sale hiver
obligé d’mettre le feu, j’me suis fait à l’idée
ton pote doit grave des sous, t’as du mal à l’aider
parfois, histoires de sous laissent des familles en deuil (brr)
ça t’pose un lapin pour te rotte~ca (brr, brr)
trop méchants, on fait fuir la clientèle (brr)

[refrain]
c’est pas la rue, c’est maman qui m’éduque (brr)
dis~moi, ici, les règles, c’est qui qui les dicte ? (brr)
1pliké revient, balance des inédits (brr, brr)
quitte le r sur un coup de tête comme zinédine (brr)
j’pars en cances~va avec l’argent d’la résine (han)
plus d’réseau sur la ligne, ça résonne (han)
c’est bientôt la fin, t’as vu les signes (han, han)
c’est bientôt la fin, t’as vu les signes (han)
askip t’as volé ça ? t’as volé ci (uh)
ça t’lave à l’extinct’, ça te lessive (uh)
sale pute, on veut pas d’tafiole ici
j’ai pas l’trac, j’ai vidé tout l’hennessy
nan, mon négro, j’ai pas quitté l’illicite (brr)
nan, mon négro, j’suis toujours dans l’illicite (brr)
j’monte au charbon, j’reviens avec le butin (brr, brr)
tous mes négros et mes démons m’félicitent (brr)
[couplet 2]
que des buts sur l’terrain, pas l’temps d’les célébrer
ça t’vend la frappe qui t’laisse des lésions cérébrales (t’inquiète pas)
on sait comment chiffrer
même en période de crise, faut pas baisser les bras (des rrettes~ba)
un tit~pe vient te livrer, si tu veux plus d’100 balles, n’essaie pas d’le mer~cra
illicite est l’contrat, même sous cr, le trafic ne s’arrête pas (s’arrête pas)
pour la street, j’ai trop donné, ces flocos, j’les connais
ils font du bruit pour faire mouiller les gadjis (ah bon ?)
que des réponses négatives, nous c’est en silence quand on sort les gadgets (ah bon ?)
on s’éloigne du paradis, pour ça qu’les keufs font les paparazzis (salope)
illicite comme la frappe dans mon jeans, mon ami
la moitié d’leurs ses~pha, j’les ai déjà dites
j’ai trop les crocs, j’veux pas t’attendre pour damer
tu peux venir à 1000, poto, si t’as tant d’amis
pourquoi, pour payer, du temps, t’en as mis ? (t’en as mis)
on a fait des dégâts pendant tant d’années
que des mecs gantés qui sèment la zizanie
seul le crime paie, illicite la mentalité
laisse tous les passants en panique (passants en panique)

[refrain]
c’est pas la rue, c’est maman qui m’éduque (brr)
dis~moi, ici, les règles, c’est qui qui les dicte ? (brr)
1pliké revient, balance des inédits (brr, brr)
quitte le r sur un coup de tête comme zinédine (brr)
j’pars en cances~va avec l’argent d’la résine (han)
plus d’réseau sur la ligne, ça résonne (han)
c’est bientôt la fin, t’as vu les signes (han, han)
c’est bientôt la fin, t’as vu les signes (han)
askip t’as volé ça ? t’as volé ci (uh)
ça t’lave à l’extinct’, ça te lessive (uh)
sale pute, on veut pas d’tafiole
j’ai pas l’trac, j’ai vidé tout l’hennessy
nan, mon négro, j’ai pas quitté l’illicite (brr)
nan, mon négro, j’suis toujours dans l’illicite (brr)
j’monte au charbon, j’reviens avec le butin (brr, brr)
tous mes négros et mes démons m’félicitent (brr)
[outro]
9.2.1.4.0 sur le pocheton, comme d’habitude, les blases, ils faut pas qu’tu les cites (ah bon ?)
j’connais bien les tiagas d’la ville mais elles veulent pas faire les putes ici (ah bon ?)
on sait très bien qu’tu bicraves ton cavu, salope, j’t’ai reconnu sur le site (ah bon ?)
igo, j’suis tellement dans l’illicite que j’sais même plus c’qu’il est illicite (uh)

- letras de 1plike140

Letras aleatórias