letrasde.net

letras de 13 block – sacrifices

por favor espere um momento...

[paroles de “sacrifices”]

[intro : zed]
20~20
bye
sale

[couplet 1 : zed]
nouveau gamos, j’baraude dans la ville (oh), j’ai fait jalouser les gars du coin (oh)
je n’vais pas t’raconter ma vie, nan, je vais venir et t’allumer les coins (binks)
nous, on a jamais donné quelqu’un, on a traîné, fumé, zoné longtemps
et tu le connais, le bras est long
comme d’habitude (bah ouais), t’sais pas c’qui s’passe dans ma vie (hey)
j’en allume un pour dormir (hey), on a fait la guerre dans la ville (gang)
et on continue la guerre dans la ville (bang), donc on fait des choix, la route est longue
mais on ira au bout, han, les rondins font rebondit les kil’
mais on ira au bout, hеy
il m’faut du monde, igo, il m’faut du monde, ouais
quitte à êtrе long au volant, ouais
bats les couilles, han, ils doivent des loves, ouais
igo, ils doivent des loves, ouais, on va d’voir les faire
on va, on va les faire

[couplet 2 : oldpee & zed]
j’étais dans l’hall, dans la cave, dans les risques
envoie les bails dans la gov’, voie d’gauche, coffre si ça prend la droite (eh)
j’vais mourir avec mes thunes, être pourri jusqu’à la moelle
y a un plan à faire, j’suis là, on t’a pas dit qu’j’étais la douane (sidi’)
si tu dois, on t’coupe un doigt, si tu dois, on t’coupe un doigt
tu connais déjà la loi, tu sais déjà qu’tout est noir
des faux amis en mémoire (han), j’veux même plus les voir (han)
hamdoulah, j’suis toujours l’même dans l’miroir, han, han
j’ai plus d’amis que dans l’sale (dans l’sale), te ranger dans la vie (han, han)
j’sais où j’vais sans toi (ouais), pas besoin d’ton avis (han, han)
j’fais des tours dans la ville (la ville), j’fais des tours dans la ville (la ville)
chérie, ne m’attends pas (nan), j’suis pas sûr de revenir (han, han)
[refrain : zed]
pour les bénéfices, pour les bénéfices, il faut des sacrifices (han)
il faut des sacrifices, il faut des sacrifices, il faut la bénédiction (ah ouais)
si t’es pas d’la famille, tu s’ras pas d’la famille, sur la vie de la mienne
nan, si t’es pas d’la famille, tu s’ras pas d’la famille, c’est comme ça, c’est le dicton

[couplet 3 : zefor]
j’me présente pas, tu sais d’jà qui c’est (qui c’est)
j’me présente plus, tu sais d’jà qui c’est (qui c’est)
familles nombreuses dans la cité (ouais)
j’traîne avec des sylla, des diakité
t’as r’connu les mauvais boys dans l’trafic (shoo)
circulant en c3 en ville (nion)
cramé par l’re~fou pour 10 kil’ (ouais)
scorpion de sortie les étonne comme biggie (s.e)
t’sais qu’on a ces armes (armes), t’sais qu’on a des armes (armes)
y a ceux qui font “bang” (han), et ceux qui font “rah” (rah)
t’sais que là c’est p’tites et grandes balles pour la rafale (pouw)
je reviens des abymes de s.e sur la carte (s.e)
j’ai toujours un oint~j (oint~j), toujours un oint~j (oin~tj)
j’ai toujours la ppe~f’ (han), moula au zep’ (weed)
partout où j’vais (han), défense de fumer (han)
j’vous p~sse à la raie, blo’ gang

[couplet 4 : stavo]
je plavonne, j’ai v’~esqui les poulets (les poulets)
dans mon plat, y a du poulet massala (poulet massala)
à [?], j’ai touché ma salade (ma salade)
dans les travaux, j’ai monté, j’escalade (j’escalade)
[?] les trajets et les km (kilomètres)
20 minimum comme un paquet d’kamel (20 kilos)
té~ma mon col roulé, j’prends la valise (oh oui)
je n’ai même plus l’temps d’visser les ges~sh’ (nonante)
t’es proche du jury que du casting (ouais)
plusieurs kichtas forment des kichtings (kichtings)
mets les kipsta pour entamer l’opération finishing (entamer l’opération finishing)
finishing (finishing), je sors du quattro (je sors du [?])
opération goudron (opération noire), t’es sur le béton (t’es sur le béton)
nonante
[refrain : zed]
pour les bénéfices, pour les bénéfices, il faut des sacrifices (han)
il faut des sacrifices, il faut des sacrifices, il faut la bénédiction (ah ouais)
si t’es pas d’la famille, tu s’ras pas d’la famille, sur la vie de la mienne
nan, si t’es pas d’la famille, tu s’ras pas d’la famille, c’est comme ça, c’est le dicton (ah ouais)

[outro : zed]
on s’connaît depuis longtemps (nan)
on regarde pas l’montant (nan)
de la force qu’on donne (force)
de la force qu’on donne (force)
on s’connaît depuis longtemps (nan)
on regarde pas l’montant (nan)
de la force qu’on donne (de la force)
de la force qu’on donne (bin~binks)

- letras de 13 block

Letras aleatórias